Qu’est ce qu’un kamishibaï   ?

Kamishibaï signifie littéralement : “théâtre de papier” (“kami” = papier ; “shibaï” = théâtre]. C’est une technique de contage née au Japon au cours du XIIème siècle, probablement dans les temples bouddhistes. Elle est basée sur des images qui défilent dans un butaï (théâtre en bois).

Un kamishibaï est composé d’un ensemble de planches cartonnées numérotées (généralement entre 11 et 15), racontant une histoire. Chaque planche met en scène un épisode du récit, le recto pour l’illustration, le verso pour le texte. Les planches sont introduites dans la glissière latérale positionnée au dos du butaï dans l’ordre de leur numérotation.

En ouvrant les volets du butaï, le public découvre les illustrations, tandis que le narrateur lit le texte en faisant défiler les planches les unes après les autres, sous les yeux ébahis des spectateurs… et la magie opère !

Création d’un kamishibaï : un projet école-collège

Au premier trimestre, Mme Florence JENNER-METZ, créatrice de Kamishibaïs et auteure de littérature de jeunesse, est venue expliquer son travail aux élèves de 6ème, de 7ème et de 8ème.

Les 6èmes A de Vinci, après avoir travaillé la structure du conte en cours de Français, ont créé une histoire qu’ils ont illustrée en Arts Plastiques. Le dernier jour de cours, les 6èmes A de Vinci ont présenté et lu leur histoire aux élèves de l’école primaire.