Jean-Frédéric OBERLIN

Ce mardi 17 octobre, les élèves des classes de CM1 et de CM2 sont partis à la découverte du musée du célèbre Pasteur Jean-Frédéric Oberlin dans le Comté de Waldersbach.

Après avoir sillonné la Vallée de la Bruche, le car nous a conduit vers le village de Waldersbach où vécut Jean-Frédéric Oberlin. Les enfants ont pu découvrir les maisons typiques vosgiennes en marchant vers le musée. Les couleurs chatoyantes de l’automne offraient une vue splendide sur le massif vosgien.

Arrivés sur le site, nous étions accueillis par deux sympathiques animatrices qui nous ont fait découvrir les curiosités du musée et notamment les trouvailles du Pasteur Oberlin.

Tels des détectives, les élèves ont pu découvrir qui était Jean-Frédéric Oberlin et quelles étaient ses découvertes. Pasteur, pédagogue, animateur rural et défenseur des Droits de l’Homme, il a fait de ce musée un véritable lieu d’apprentissage avec une pédagogie spécifique autour du “poêle à tricoter”. Épaulé par les conductrices de la tendre enfance (les institutrices), il a fait de ce lieu la maison des enfants afin qu’ils apprennent activement sans aucune passivité. Regarder un objet, une image, un cartel afin d’éveiller les curiosités chez les plus jeunes enfants, percevoir, écouter, lire, construire, expérimenter, manipuler, raisonner et com-prendre la complexité du monde, tels étaient les objectifs du pasteur.

Jean-Frédéric Oberlin s’adresse à nous par ses écrits, des objets collectionnés venant des quatre coins du monde et à partir de manipulations et d’expérimentations dans la logique de ses recherches pédagogiques.

Après avoir découvert les pièces du musée consacrées aux collections et aux recherches du pasteur, les enfants ont pu devenir le temps d’un bel après-midi des architectes en herbe afin de construire des maisons vosgiennes dans l’atelier DECOUPLICOLCOL (DÉCOUpe, PLIe, COLorie, COLle). Ils ont ainsi participé à la réalisation d’une maquette collective représentant le village de Waldersbach.

Ce qui a marqué les élèves, c’est le tableau de la réconciliation imaginé par Jean-Frédéric Oberlin. Ce tableau offre deux images différentes selon l’endroit où l’on se place. Si l’on est à gauche du tableau, on pourra voir un oiseau, et si l’on se trouve à la droite du tableau, une rose apparaîtra.

Pour la pause de midi , le soleil était au rendez-vous, si bien que nous avons pu profiter du très beau jardin pour déjeuner.

Cette journée à Waldersbach fut riche de découvertes, d’apprentissages. La joie et la gaieté étaient bien présentes. Les enfants étaient heureux.

Dorothée MOLINA & Marie-Christine SCHMITT, professeures des Écoles

Bandeau extrait du site du Musée Oberlin.