Le vendredi 24 novembre dernier, les élèves du Collège Saint-Joseph de Matzenheim ont commémoré la Journée mondiale des Droits de l’Enfant. À cette occasion, plusieurs ateliers de création avaient été mis en place pour une matinée de travail et de convivialité afin de célébrer cet événement.

Cette matinée a été riche en échanges et créations. Les élèves avaient compris le sens de cette journée et vu l’intérêt de commémorer  cet événement. Certains étaient  étonnés d’apprendre que dans certains pays, ces droits ne sont parfois pas respectés et que les enfants n’ont malheureusement pas toujours cette chance d’être protégé contre toute forme d’abus et de discrimination.

Classes du Primaire

Les classes du Primaire avaient comme mission de faire des panneaux illustrant un article de la charte des Droits de l’Enfant qui leur avait été distribuée. Ils étaient invités, ensuite, à partager sous forme de petit exposé leur production finale avec les autres camarades de la classe. Les panneaux étaient affichés devant les classes.


Classes de 6ème

Les élèves de 6ème et de 5ème ont eu dans un premier temps une intervention des JADE (Jeunes Ambassadeurs des Droits de l’Enfant) pour parler des défenses des droits. Les 6èmes ont ensuite confectionné un abécédaire qui faisait correspondre à chaque lettre un mot ou expression en relation avec le thème.


Classes de 5ème

Les 5èmes avaient pour mission de travailler en groupes sur la CIDE (Convention Internationale des Droits de l’Enfant) en réalisant des panneaux.


Classes de 4ème

Les 4èmes, encadrés par leurs enseignants, ont commencé à travailler sur le livre de Malala Yousafzai, prix Nobel de la paix en 2014 et qui se bat pour le droit à l’éducation des jeunes filles au Pakistan.


Classes de 3ème

Les élèves de 3ème devaient écrire et mettre en scène des saynètes courtes illustrant les manquements aux Droits de l’Enfant. Ils étaient ensuite invités, avec leurs autres camarades, au Gymnase où ils avaient l’occasion de présenter et de jouer leurs saynètes, le tout photographié et filmé.


D’après un article des Dernières Nouvelles d’Alsace du 26 novembre 2017
Télécharger l’article