Ce travail d’écriture parodique a été fait dans le cadre d’une séquence sur Cyrano de Bergerac (“Dire l’amour au théâtre”), avec comme contrainte d’écrire deux alexandrins qui riment, en respectant le ton de Cyrano.

Joanna BARTHE, professeure de Français

Télécharger le document